Tout connaitre sur les siestes de bébé

La sieste est un élément primordial chez les bébés jusqu'à deux ans, tant pour leur bien-être physique que pour leur développement intellectuel. Si quelques règles fondamentales s'imposent, il convient à chaque parent de les adapter judicieusement pour leur enfant.

Combien de siestes ?

Au fil de son développement, les besoins de sommeil se réduisent chez votre bébé, c'est son horloge biologique qui lui dicte son rythme, comme elle le fera tout au long de son existence. Passée la période où votre bébé dort une bonne partie de la journée, entre 6 et 9 mois, trois siestes s'imposent : en fin de matinée, en début d'après-midi et en fin de journée. Vers 10 mois, la sieste de fin de journée n'a plus lieu d'être et progressivement, entre 15 et 18 mois, c'est la sieste du matin qui va disparaître.

Un repos vital

La position horizontale repose tout le corps et plus particulièrement les jeunes vertèbres qui sont libérées de la pression de la position verticale. Si le corps dort, les mécanismes physiologiques continuent de fonctionner : sécrétion de l'hormone de croissance, renforcement des défenses immunitaires, consolidation de l'ossature, élimination des déchets… C'est le moment de lâcher prise pour recharger l'énergie indispensable pour un meilleur développement.

La sieste repose aussi le cerveau sollicité en permanence pour capter toutes les informations du monde extérieur et faire les apprentissages. Pendant la sieste de votre bébé, son cerveau prend le temps d'analyser et de mémoriser ces éléments. Cela induit la maturation du système nerveux central, une meilleure adaptation émotionnelle et le prépare également à de nouveaux apprentissages.

Un sommeil plus serein

Le sommeil de la sieste est profond et exempt de rêves et de cauchemars. Il ne nécessite pas l'obscurité totale, la pénombre suffit et le léger bruit de fond de la vie de la maison a un effet rassurant.

Une sieste pour mieux dormir le soir

Dans un esprit comptable, il est intuitif de penser que priver votre enfant de sommeil dans la journée le fatigue pour qu'il dorme mieux la nuit. Au contraire, le manque de sommeil le rend irritable et agité et cette excitation nuit à son endormissement.

Prenez garde cependant aux siestes qui s'éternisent et décalent le rythme biologique naturel, hypothéquant ainsi l'endormissement du soir. N'hésitez donc pas à réveiller votre bébé dès qu'il commence à s'agiter.

 

Ne faites pas l'impasse sur les siestes de votre bébé, elles sont vitales à son développement harmonieux.

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez découvrir tous nos accessoires pour que votre bébé s'endorme facilement pendant la sieste.


Joue et gagne Spinner icon